La marque

[...] C’était 1978, j’avais 17 ans. Je voyageais à Rome comme voyage de fin d’année scolaire et une soiré j’ai retrouvé une charmante jeune fille qui était assise sur les escaliers de la Piazza di Spagna. Son prénom, Gigi. Elle était brune, et me rappelait Claudia Cardinale. 

 

Nous avons commencé à parler et nous nous sommes embrassés pour la première fois sur un pont. Je l’ai invité diner avec tout ce que j’avais épargné Durant l’année, sur une petite terrasse d’un restaurant placé au quartier Trastavere. J’ai regardé directement dans ses yeux n’étant pas sûr qu’elle me regardait au même temps. Elle portait des lunettes sombres, et difficilement je pouvais y percevoir ses yeux, là où elle versait une lumière perdue dans la nuit profonde. J’ai caressé sa main et touché ses lèvres avec mes doigts. J’ai touché ses rouges lèvres, son odeur de pluie et feu. Elle m’a pris par l’épaule et j’ai pu voir le bleu intense de ses yeux… Indescriptibles.

 

Nous nous sommes levés. Elle jeta par terre sa chaise et nous nous sommes échappés sans payer. En volant comme des oiseaux entre ses ruelles toutes en pierre. Nous avons inventé une nouvelle histoire. Nous nous sommes embrassés. En ce moment le ciel de Rome est tombé sur nous. Avec ses grosses gouttes d’eau qui caressaient notre peau doucement Elle a commencé à courir. Elle m’a dit au revoir en italien mais je ne la comprenais pas. Elle était déjà trop loin quand je me suis rendu compte que ses lunettes étaient par terre devant moi. Ses autres yeux dorénavant m’appartenaient [...]

AddToAny

Share this